04 août 2007

KEFOUZAG ???

Copie de ouverture caadichon053

 

 

Les semaines passent comme des minutes…

 

La vie, parfois, peut s'accélérer d'une façon effarante !

 

Fin janvier, la nostalgie me point de mes enfants; sans compter que le beau Languedoc n'offre guère d'emploi, que notre chez-nous reste tout aussi précaire et qu'un dictateur se lève à l'aube des futures présidentielles.

 

Après une conversation avec le Nomade, nous décidons de préparer tout doucement notre retour vers  notre vaillante petite nation et j'en instruis ma famille.

 

Mi-mars, coup d'accélérateur : Mic découvre une librairie à remettre et nous propose des emplois de libraires à Rixensart (Brabant Wallon).

 

Le 15 avril, nous débarquons chez les enfants et notre future petite-fille (Cunégonde, Philomène, Antigone… Shannon, Lisa, Mona, Luna…? On ne le saura qu'à sa naissance prévue début septembre).

 

On ouvre Cadichon le 1er juin.

 

Depuis, c'est le rush, le travail et la recherche effrénée d'une maison à louer un prix abordable, autant dire le parcours du combattant dans cette région hors de prix.

 

Le temps de rien, les amis négligés et pourtant si présents…

 

Carmen, Andres, Emilie, Ingrid, Alexandra, David(s), Samuel, Marie, Guilhem, Elsa, Dju, Marine, Krys, Domi, Joan, et tous les autres : VOUS ME MANQUEZ : vous, le soleil, la garrigue, l'espace mais bon, il faut savoir ce que l'on veut et nous reviendrons en Papé et Mamé avec, c'est le but, une meilleure situation, un minimum de sécurité pour nos vieux jours qu'il n'est pas impensable de passer au soleil !

11:52 Écrit par ZaG dans Société | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |