25 mai 2006

LE GEMEAUX ET SON ASCENDANT

Gémeaux-bélier.

Tu as des rapports privilégiés avec autrui, à condition que ce soit rapide, tu t'ennuies vite, ce qu’on peut te reprocher. Impatient, sans cesse en mouvement, tu es très habile, tant manuellement que commercialement. Ton atout : l’adaptabilité. Au niveau sentimental, ton charme te vaut des succès, mais tu as du mal à t'engager, tu tiens à ta liberté…

Gémeaux-taureau.

Tu es très doué pour tout ce qui est pratique : tu as plein de bon sens, des talents manuels et, en prime, le sens des affaires. En amour, tu es à la merci de la beauté qui passe, quitte à te tromper car tu manques de recul, tu vas trop vite…C’est en contrôlant ton instabilité chronique et en soumettant tes attirances à la raison que tu as des chances de t'épanouir.

Gémeaux-gémeaux.

Eternellement jeune, pétillant comme du champagne, un charme inouï, dû à une grande ouverture et fraîcheur d’esprit, irrésistible ! Tu manques de continuité dans tes entreprises. Tu as beaucoup de mal à terminer les 1000 choses que tu entreprends ! Tu as du mal à te fixer car tu t'ennuies rapidement. Tu seras comblé avec quelqu’un de stable et pas trop contraignant.

Gémeaux-cancer.

Mélange de candeur et d’imagination, tu maries tes talents manuels à ton inspiration dans des réalisations pleines de fraîcheur. Tu as un peu de mal à cerner ton avenir professionnel car tu supportes mal la routine et tes buts sont changeants. Tu es un peu fragile, sentimentalement parlant car tu manques de lucidité et de recul. Et puis tes élans changent avec tes humeurs.

Gémeaux-lion.

Tu aimes qu’on te remarque et tu es talentueux pour y parvenir : plein de charme, de bonne humeur et d’humour caustique. Tu es doué… Trop peut-être, tes intérêts partent tellement dans tous les sens que tu risques de ne pas t'y retrouver…Tu risques des problèmes affectifs car tu tombes trop rapidement amoureux d’une apparence, sans trop sonder la valeur de l’autre.

Gémeaux-vierge.

Tu es un grand cérébral, sans cesse occupé à passer tes états d’âme au filtre de la raison et de la critique. Très habile de tes mains. Tu as un œil de lynx qui ne laisse aucun détail dans l’ombre. C’est un atout mais ça peut hérisser un partenaire sensible…Tu es armé pour une belle carrière, moins pour réussir une vie amoureuse, car tu es toujours sur ta réserve et très critique…

Gémeaux-balance.

Tu es surdoué au niveau des contacts humains : sympathique, charmant, romantique, bref exquis. C’est un bon début ! Tu cherches l’harmonie et vis tes sentiments avec exaltation, les choix te sont pénibles car ils impliquent un renoncement. C’est dans ta vie amicale et sociale que tu rencontres le plus de satisfactions. Tu as probablement des dons artistiques.

Gémeaux-scorpion.

Ton esprit critique, joint à une grande lucidité et un esprit sans concession ne te rend pas facile à vivre au quotidien…Tu es plus doué pour la rancune que pour l’amour. Il faut te libérer de tes inhibitions sans pour autant casser tes partenaires ! Tu as un don pour les affaires, le sens du commerce, du flair et tu connais parfaitement tes intérêts, de ce côté, ça va !

Gémeaux-sagittaire.

Blanc-noir, rempli de contradictions mais sans en être affecté, tu virevoltes dans la vie sous les yeux éblouis de ton entourage. Ton anxiété chronique se sert d’évasions, de voyages petits ou grands pour élargir son champ de vision. Un peu d’instabilité. Tu veux le beurre et l’argent du beurre : tu ne supportes pas la solitude mais tu subis mal les contraintes, il faut choisir…

Gémeaux-capricorne.

On peut te trouver glacial. Au mieux, désabusé, critiquant tout et sans cesse occupé à relativiser jusqu’aux sentiments passionnés. Tu as un côté misanthrope qui peut te faire passer à côté du bonheur si tu n’assouplis pas tes critères envers autrui…Tu es surdoué dans les analyses, les travaux ardus et tes ambitions te mènent en général vers une belle carrière.

Gémeaux-verseau.

Ton meilleur atout, c’est ton intellect. Ton intérêt pour tout ce qui bouge te maintient sans cesse dans l’actualité. Tu bénéficies d’un très bon caractère, plein d’entrain et assez bienveillant, surtout envers les excentriques, ils t'amusent. Dans ta vie affective, la frontière entre l’amour et l’amitié est parfois floue, mais ça ne te dérange pas outre mesure…

Gémeaux-poissons.

Tu es très adaptable, au point pour certains, de ne pas avoir de réelle identité. Tu te fonds dans ton univers avec sensibilité. Tu as du mal à appréhender le présent, les dures réalités de la vie… Tu as besoin d’un partenaire solide et affectueux. Méfie-toi de la confiance que tu accordes un peu vite au premier venu. Une activité artistique est celle qui te convient le mieux…

13:19 Écrit par ZaG dans Astrologie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08 mai 2006

Une autre histoire vraie

Ça se passait en 1980.

 

Nous habitions à Plainevaux, près de Liège. Un soir, en remontant la route du Condroz, nous avons pris deux stoppeurs yougoslaves un peu plus jeunes que nous, 20 ans à tout casser. Ils venaient d’Allemagne et se dirigeaient vers la France, c’était leur tour d’Europe. Nous avons sympathisé et rapidement, leur avons proposé le gîte et le couvert car il était déjà tard et nous pensions qu’un bain, un repas chaud et un vrai lit leur ferait une étape salutaire. Ils étaient ravis.

Nous les avons donc hébergés pour une nuit et le lendemain matin, nous sommes partis travailler en leur laissant un mot sur la table de la cuisine, leur recommandant de tirer simplement la porte derrière eux et leur laissant le plan sommaire pour retrouver la grand-route, à 300m de là.

 

A l’époque, je bossais à la SMAP et je me souviens très bien de la vague glacée qui m’envahit tout à coup dans la matinée lorsque je réalisai que j’avais laissé dans l’armoire de la cuisine une forte somme en liquide (je crois me souvenir qu’il y avait environ 20.000 FB, soit 500€ de maintenant). Cet argent était placé dans un verre, tu ouvrais l’armoire, tu ne pouvais que le trouver.

 

Lorsque je suis rentrée le soir, calculant déjà de quelle façon j’allais bien pouvoir me renflouer après une telle négligence, j’ai vu tout de suite qu’ils avaient fait le ménage et notamment la vaisselle, laissant sur la table les quelques ustensiles dont ils n’avaient pas pu déterminer la place. Mais les verres, assiettes et couverts étaient parfaitement rangés et… L’argent était là.

 

Sur la table, quelques mots en mauvais anglais nous remerciaient vivement de notre accueil et nous donnait leurs noms et adresses en Yougoslavie.

 

Je n’ai jamais su ce qu’ils étaient devenus, mais ils restent pour toujours de ceux qui te font espérer en l’Homme. Des comme eux rachètent toutes les ordures dont on nous parle à longueur de vie. Ils ont existé et je sais que d’autres existent encore.

 

 

15:29 Écrit par ZaG | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |