24 octobre 2005

Les goûts littéraires des enfants selon leur signe.

Enfant Bélier.

C’est un enfant débordant d’énergie et d’enthousiasme mais dont l’humeur peut s’assombrir brusquement. Il ne faut pas céder à ses caprices, car il recherche très tôt les limites. Il n’est pas très patient et ses résultats scolaires peuvent être irréguliers mais un regain d’enthousiasme survient souvent la veille des examens… Et s’il échoue, il se ressaisit : il veut gagner. Il ne lui faut pas une discipline trop stricte car il accepte mieux des règles souples et surtout bien argumentées.

Il a énormément besoin de bouger, de se dépenser et il s’ennuie rapidement dans une activité fastidieuse.

LE RECIT : Il faut une intrigue palpitante, une écriture souple et rapide, des héros sans peur et sans reproche. La chute sera marsienne : le héros, après bien des avatars verra son courage récompensé par une gloire individuelle quelconque. On peut y intégrer un peu de morale et relever les problèmes soulevés par des comportements égoïstes, trop de précipitation et un manque certain de tact, de diplomatie.

Ne jamais oublier que cet enfant vit dans l’instant, il s’ennuie rapidement, donc le récit sera court et dense, bourré de péripéties…

 

Enfant Taureau.

C’est en général un enfant souriant, heureux de vivre, adorant manger et se faire dorloter, il est possible qu’il marche tard, c’est sans importance. On peut le trouver paresseux ou indolent, il apprend lentement mais définitivement. Il a cependant besoin de discipline, un structure solide lui est nécessaire : il est finalement assez conventionnel : il appréciera de se conformer à des règles claires et pleines de bon sens. Il n’a pas forcément une imagination débordante, son fantasme reste un foyer sécurisé et confortable.

Ne forcez pas un taureau à lire, vous vous y casseriez les dents. Soyez patient et proposez-lui régulièrement des livres susceptibles de l’intéresser.

LE RECIT : On choisira une ambiance épicurienne, avec une écriture conventionnelle. Le héros est gourmet, beau et possède un vrai logis, la nature est omniprésente et les animaux les meilleurs amis de l’homme. La chute est vénusienne : les sentiments positifs l’emportent sur des défauts de possessivité, d’entêtement, de lenteur.

Il est peu intéressé par les romans trépidants, il préfère sans doute les livres sur les animaux, la nature. S’il est intéressé par le sujet, il est très tenace. (Uderzo était taureau)

 

Enfant Gémeaux.

De tempérament impatient, cet enfant apprend tout très tôt. Il a besoin de s’occuper, de se distraire, il est terrorisé par l’ennui, l’immobilité forcée et la lenteur. On peut le trouver inconstant et superficiel, il ne tient pas en place. Vous devez lui apprendre à terminer ce qu’il commence mais sans le mettre au pied du mur car il est assez astucieux pour se défiler. Les FAITS l’ennuient, il préfère de loin les OPINIONS.

Il essayera de lire très jeune, autant ne pas l’en dégoûter en lui imposant des lectures rébarbatives. C’est dans la liberté de choix qu’il avancera le plus vite.

LE RECIT : Il faut un récit alerte, vif dans le genre chasse au trésor semée de rébus, d’énigmes et de virevoltes (Conan Doyle, alias Sherlock Holmes est gémeaux). La chute est mercurienne : rapide, amusante, logique. Le héros est plutôt cérébral, c’est un dilettante curieux de tout qui réussira en domptant son inconstance, son impatience, sa nervosité et surtout en positivant son esprit critique.

Par goût, il sera d’abord attiré par la BD mais s’il a dans les mains un roman trépidant, il est capable de le dévorer en quelques heures.

 

Enfant Cancer.

C’est un enfant hypersensible et intuitif aux humeurs changeantes. Il dispose d’une mémoire phénoménale, il est sensible à la nourriture et aux marques d’affection. La discipline repose souvent sur un « chantage affectif » : il accepte les règles si elles contribuent à rendre paisibles les membres de sa famille. Il est désordonné car accumulateur : il construit sa carapace, son système d’auto défense. Dans certaines circonstances, il peut passer pour timide, méfiant ou introverti.

Le cancer adore les histoires, mêmes très longues si elles débordent de grands sentiments, de poésie, bref si elles alimentent son immense imagination, toute construite en sensations.

LE RECIT : une saga étalée sur plusieurs générations peut le passionner si les sensations sont bien décrites (Proust était cancer). L’histoire doit inclure le passé, la famille, la Mère. La chute est lunaire : le rêve gagne sur la morose réalité, les gentils sont récompensés par l’affection de leurs proches après avoir vaincu leur dépendances, leur susceptibilité et leurs inquiétudes. Les méchants sont justement punis, ça le rassure.

Si vous lui mettez le bon livre entre les mains, ne vous étonnez pas qu’il n’entende pas quand on l’appelle : il est plongé dans son histoire.

 

Enfant Lion.

C’est un caractère enthousiaste et généreux qui possède d’une façon innée le sens de l’organisation. Il peut facilement se montrer tyrannique si on ne canalise pas sa tendance exacerbée à l’auto affirmation. Ne le critiquez que mesurément, avec chaleur et humour car sa confiance en lui est fragile. Il doit apprendre à écouter les raisonnements d’autrui pour éviter de se forger des préjugés et des idées reçues.

Vous pouvez l’amener à la lecture en vous servant de son entêtement qui se positivera ainsi en détermination, mettez-le au défi avec un livre adapté.

LE RECIT : Il faut une intrigue puissante, des personnages et des décors fastueux, prestigieux. Les associations sont brillamment organisées par un héros mythique, sans peur et sans reproche, emmené dans une quête chevaleresque. La chute est solaire : honneurs, éclat, reconnaissance publique et créativité viennent récompenser les efforts pour être plus tolérant, moins orgueilleux, moins dogmatique.

Pour l’appâter, rien ne vaut un « beau » livre, offert comme un cadeau prestigieux et très personnalisé, son affectivité fera le reste.

 

Enfant Vierge.

C’est souvent un enfant sage, propre, ordonné, discipliné. Il a besoin d’être occupé de façon utile, il a beaucoup de sens pratique. Mais il est aussi timide, il manque de confiance en lui, il est de tempérament inquiet. Il n’a pas une imagination débordante et son esprit analytique le blinde contre les spéculations hasardeuses. Il est attiré par les systèmes, la mécanique des choses.

Selon son milieu socio culturel, il peut avoir des appréhensions à se mesurer à un livre, il faut avant tout le rassurer et surtout ne pas le contraindre.

LE RECIT : il a besoin d’une histoire plausible, une enquête minutieuse, analytique qui s’attache au moindre détail (Agatha Christie était vierge ascendant vierge). Les héros sont discrets mais très efficaces. La chute sera mercurienne : surprise, volte face, coup de théâtre argumenté qui vient balayer des inquiétudes, des problèmes labyrinthiques, des chicanes.

Une enquête policière de son niveau est probablement la meilleure entrée en matière, pourvu que l’écriture en soit limpide et le style direct, voire dépouillé.

 

Enfant Balance.

C’est un enfant charmant, facile à contenter mais il peut se montrer paresseux, avec une tendance à reporter sans cesse ses décisions, vous devrez lui apprendre à trancher car il a de réels problèmes de choix. Montrez-lui systématiquement plusieurs solutions et entraînez-le à se faire une opinion personnelle. Il est très sensible à l’injustice qui peut totalement le bloquer, il a un potentiel créatif certain qu’il faut encourager.

Laissez traîner des livres attrayants, avec de belles images ou de belles photos, c’est par l’esthétique qu’il a le plus de chances d’accrocher avec un nouvel objet.

LE RECIT : choisissez une intrigue facile à suivre, des histoires de collaborations harmonieuses, activez le partage des rôles. Le héros est sentimental, confronté à des choix cornéliens. La chute sera vénusienne : en passant outre ses indécisions et ses atermoiements, le héros gagne la tendresse et l’affection de tous sans devoir se monter « collant ».

Quel que soit l’âge, misez autant sur le contenant que le contenu : il sera attiré par un livre brillant, à la mode.

 

Enfant Scorpion.

Quand cet enfant rencontre un problème, il a tendance à s’enfermer dans le silence. Il faut l’encourager à parler de ses problèmes, sinon, il ressasse sans fin la même contrariété. Il a besoin de centres d’intérêt passionnants, il faut l’aider à trouver des hobbies. S’il a la fibre sportive, il est plus tourné vers les sports durs ou la natation que vers le ping-pong…

Si vous avez envie qu’il lise, cachez le livre. En détective né, il n’aura de cesse de l’avoir trouvé et le considérera alors comme sien. Trop facile !

LE RECIT : il aimera les intrigues passionnelles, le héros est un enquêteur, un flic, un fouineur, un archéologue. Il est lucide, perspicace et sans pitié. L’histoire est intense, des secrets sont dévoilés. La chute sera plutonienne : une destruction totale et spectaculaire en vue d’un renouveau après avoir vaincu des obsessions, des jalousies et surmonté d’éternelles rancunes.

Tous les genres lui plairont si l’écriture est dense, les émotions exacerbées et le style passionnant. Il est peu concerné par les phénomènes de mode.

 

Enfant Sagittaire.

C’est un enfant enthousiaste au caractère exubérant. Il faudra canaliser sa turbulence naturelle. Il lui faut pour cela des centres d’intérêt variés, il a besoin d’exprimer son trop plein de vitalité, il a besoin de gagner. Il peut éprouver des difficultés à suivre un règlement mais il accepte les contraintes si elles sont sensées. Souvent, il apprend à parler et à lire tôt.

Sa nature ouverte le conduira immanquablement vers les livres. Il faudra lui apprendre à les respecter et à les rendre aux amis ou aux bibliothèques.

LE RECIT : une intrigue mouvementée, des paysages exotiques, des voyages en avion, en montgolfière. Le héros est justicier sans peur et sans reproche, bâtard de Jules Verne et Robin des Bois. La chute sera jupitérienne : la justice l’emporte malgré des actes irréfléchis, des indiscrétions, une certaine désinvolture. La récompense du héros est l’élargissement de son potentiel, d’une manière ou d’une autre. Philip K Dick était sagittaire

C’est un enfant enthousiaste  qui sera séduit par un ouvrage sur les voyages ou par la biographie de personnalités hors du commun.

 

Enfant Capricorne.

C’est un enfant loyal qui attache beaucoup d’importance aux conventions. Il a besoin d’un environnement sécurisant et structuré. On peut lui confier tôt des responsabilités, la gestion d’argent de poche… S’il se sent aimé, il a de l’assurance, le sens de l’humour et de l’optimisme. Son comportement est en général sérieux, ses progrès sont lents mais sûrs et constants, il est patient et montre déjà beaucoup d’ambition. Pour développer ses qualités, il a impérativement besoin d’être encouragé car il déprime facilement, à cause de son précoce sens de l’autocritique…

LE RECIT : Il faut une histoire plausible, un héros calme, mesuré, responsable et riche. L’écriture sobre, nette, claire sans trop de fioritures, mais il apprécie beaucoup l’humour, surtout décalé, type humour british. La chute est saturnienne : c’est la victoire des valeurs conventionnelles, la récompense consiste en la reconnaissance publique des mérites, doublée d’une ascension sociale fulgurante. A intégrer dans la « morale » : le pessimisme déplacé, la mesquinerie, la rigidité de certains comportements.

C’est un enfant patient qui peut s’attaquer à un gros bouquin s’il y trouve du plaisir.

 

Enfant Verseau.

Son caractère original, voire excentrique, se manifeste tôt. Il a besoin de ne pas agir comme le commun des mortels, ce qui peut se traduire par de gros caprices. Il est cependant naturellement aimable, peu farouche, il aime les ambiances humanistes, il a souvent des talents créatifs (en théâtre, notamment) ou des dons scientifiques, il est souvent très à l’aise avec les technologies nouvelles.

C’est un enfant rationnel, sensible aux raisonnements logiques mais rebelle dans l’âme. Il obéit plus facilement à des intérêts de type collectif.

LE RECIT : on pense tout de suite à la science-fiction, avec ses engins spatiaux (Asimov était verseau). Mais il faut une histoire logique et une intrigue rationnelle. La chute sera uranienne : un bouleversement inattendu et brutal qui vient chambouler de fond en comble les valeurs établies. Le héros est théâtral, amical et humaniste avec des côtés intello marqués. Il doit vaincre son insoumission, ses incartades et son côté froid ou détaché.

Pour obtenir quelque chose d’un enfant verseau, le mieux est encore de lui demander le contraire… Ou de prendre un ton amical et complice plutôt qu'autoritaire.

 

Enfant Poissons.

C’est un enfant-radar, il a des antennes pour capter son environnement et s’y adapter. Il est hypersensible, influençable et très imaginatif, au point d’embellir la réalité. Il faut lui apprendre à être honnête et loyal car il peut mentir pour faire plaisir. Son imagination doit être canalisée vers une activité créative ou artistique. Il faudra le pousser un peu, car il connaît toujours quelqu’un qui fait mieux les choses que lui. Il a besoin d’apprendre à se concentrer, à sortir de ses rêveries.

LE RECIT : Il faut une histoire merveilleuse, extraordinaire, avec une écriture souple, poétique et imagée. Le héros est sensible, plus opportuniste que costaud, ses actions sont discrètes mais efficaces ou magiques. La chute est neptunienne : le flou, la confusion du départ laissent place à la clarté, aux intuitions justes. La morale intégrée parlera de comportements fuyants, de crédulité excessive, de peurs injustifiées.

Cet enfant est parfois paresseux, un récit illustré lui convient souvent mieux, surtout au début. Il aime qu’on lui raconte des histoires, ça lui laisse toute latitude pour rêver…

 



15:58 Écrit par ZaG | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

merci Ayant 6 petits-enfants, il m'était un peu difficile de choisir des livres pour satisfaire tout le monde. Il y a deux poissons, deux taureaux, deux sagittaires, et je reconnais bien leurs traits de caractère, d'après ce que tu dis. Ma bibliothèque est assez fournie, alors je vais les prendre deux par deux pour leur raconter de merveilleuses histoires!

Écrit par : Véro | 26 octobre 2005

Répondre à ce commentaire

Disdoc T'astravaillé....
J'appredsquelesefatscacers'etedetpasquadilssotdasleurhistoires....
CAALORS!!
Tropfortezag...
isous

my
clavier
is
dead...Josiette

Écrit par : josiette | 03 novembre 2005

Répondre à ce commentaire

dead Oups, je ne la connais pas Josiette, mais son clavier est vraiment mort!

Écrit par : mam | 05 novembre 2005

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.