10 novembre 2004

Un peu de légèreté dans un monde de brutes...

Elle rencontre un mâle magnifiquement baraqué dans un bar.

Ils se parlent ça fait "clic", et ils partent ensemble.

Il l'invite dans son appart' et, comme il lui fait faire le tour du propriétaire, elle remarque que la chambre est littéralement bourrée de nounours en peluche de toutes tailles. Des centaines de petits  nounours tout mignons sur la première rangée, des douzaines de nounours moyens tout gentils juste au-dessus et ainsi de suite, et enfin, tout en haut, quelques énormes grizzlies en peluche. Elle est surprise de voir une telle collection chez un type pareil, mais elle décidé de ne rien en dire. Elle est en fait surprise et attendrie par ce côté sensible. Elle se retourne vers lui, ils s'embrassent,  ils s’arrachent les vêtements et ils s’engagent dans des ébats torrides pour n'en sortir, épuisés, que le lendemain matin. Comme ils sont couchés l'un à côte de l'autre, elle se tourne vers lui et qui demande, un sourire langoureux aux lèvres :

"Alors, comment était-ce ?"

Et lui :

> > > > >>>> > > > > >>>> > > > >

 >>>> > > > > >>>> > > > > >>>>

 > > > > >>>> > > > > >>>> >

> > > >>>> > > > > >>>> > > >

 > >>>> > > > > >>>> > > > > >

>>> > > > > >>>> > > > > >>>> > > >

 > >>>> > > > > >>>> > > > > >>>> > > >

 > >>>> > > > > >>>> > > > > >>>>

> > > > >>>> > > > > >>>> > > > > >>>

> > > > > >>>> > > > > >>>> > > > > >>>>

 (continuez à scroller, ça vaut la peine)

> > > > >>>> > > > > >>>> > > >

 > >>>> > > > > >>>> > > > > >>>>

 > > > > >>>> > > > > >>>> > > > >

>>>> > > > > >>>> > > > > >>>> > > > >

>>>> > > > > >>>> > > > > 

 "Tu peux te choisir un prix sur la rangée d'en bas".


12:18 Écrit par ZaG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.