26 avril 2004

Le scoop du mois

Doc et sa guitare sont bel et bien présents sur la toile, à cette url : http://crass.on.ru/flash/bbird.html
 
Grrrr... Que y a même pas moyen de mettre des liens hypertextes derrière les mots, ici, ça manque de charme...

18:25 Écrit par ZaG | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

18 avril 2004

Post dédié à mon AMI Patrick Sébastien.

Les gens sont bizarres.

Pris en masses, en groupes, en foules, je les trouve insupportables de connerie et, très vite, de barbarie. Suffit de voir comment ça tourne. Sur la terre et en face de chez toi. Entre Bush et consorts et les beaufs de service… Pis y a la télé : gros plan permanent sur le total abrutissement des masses. Ces vivariums humains du IIIème millénaire où l'on constate surtout un manque total de créativité. D'ailleurs, t'as remarqué que plus un jeu est stupide, plus tu gagnes de pognon ? Mais je m'éloigne. Donc, les gens sont cons ?

Pas si simple.

Parce qu'à côté de ça, aucune de mes rencontres humaines INDIVIDUELLES n'a été stérile. Chaque existence est un roman-fleuve, il n'y a rien de plus passionnant que la vie d'un quidam, qui que ce soit…. Je pourrais écrire un livre sur chaque personne que j'ai croisée. Aucune vie n'est plate, sans relief, chaque histoire est unique et du coup, fascinante. Et puis surtout, je trouve les gens globalement sympas !

Paradoxe ?

 

Je viens de mieux comprendre une magnifique citation de Victor HUGO :

"La populace ne peut faire que des émeutes. Pour faire une révolution il faut le peuple."

 

J'ai l'impression que la somme des individus fait toujours une populace. Une révolution semble indispensable, on attend qu'un peuple mûrisse…

 

Nous manquons d'une conscience collective.

 

 

A voir, en marge, si vous en avez l'occasion :

 

La Foule
(The Crowd)
Un film de King Vidor

1928 / 105 min
Avec Eleanor Boardman, James Murray, Freddie Burke Frederick, Bert Roach

 

 







11:13 Écrit par ZaG | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

05 avril 2004

Les Vaches...

Socialisme :

Tu as 2 vaches et tu en donnes 1 à ton voisin qui n'en a pas.

 

Communisme :

Tu as 2 vaches, le gouvernement les réquisitionne toutes les 2 et te donne un peu de lait

 

Fascisme :

Tu as 2 vaches, le gouvernement les réquisitionne toutes les 2 et te vend le lait

 

Nazisme :

Tu as 2 vaches, le gouvernement les réquisitionne toutes les 2 et ensuite te fusille

 

Bureaucratie :

Tu as 2 vaches, le gouvernement les réquisitionne toutes les 2, en abat une, trait l'autre, et jette le lait...

 

Capitalisme :

Tu as 2 vaches. Tu en échanges une contre un taureau, tu élèves tout un troupeau de vaches, tu les vends toutes et tu vis de tes rentes jusqu'à la fin de tes jours.

 

Système américain :

Tu as 2 vaches. Tu en vends une, et tu forces l'autre à produire du lait pour 4. Tu es étonné lorsque l'animal tombe raide mort.

 

Système wallon :

Tu as 2 vaches. Tu te mets en grève parce que tu en veux 3.

 

Système japonais :

Tu as 2 vaches. Tu les manipules génétiquement afin qu'elles deviennent 10 fois plus petites, et qu'elles produisent 20 fois plus de lait. Tu crées tes propres cartons de lait (les Vachimons-Z) et tu inondes le marché mondial avec.

 

Système allemand : u as 2 vaches. Tu les manipules génétiquement pour que ça en devienne

100, qu'elles ne doivent manger qu'une fois par mois et qu'elles sachent se traire elles-mêmes.

 

Système britannique :

Tu as 2 vaches. Elles sont folles toutes les deux.

 

Système italien :

Tu as 2 vaches, mais tu ne sais pas très bien où exactement... et maintenant tu vas manger tes spaghettis.

 

Système russe :

Tu as 2 vaches. Tu les comptes et tu réalises que tu en as, en fait, 5. Tu re-comptes, et cette fois tu en as 30. Tu comptes une dernière fois et tu en vois 17. Tu arrêtes de compter, et tu ouvres ta quatrième bouteille de vodka de la matinée.

 

Système juif :

Tu as 2 vaches, tu construis un grand mur autour.

 

Système palestinien :

Tu as 2 vaches, tu leur apprends à lancer des pierres (au-dessus du mur).

 

Système français :

Tu as 2 vaches, et ce sont les vaches les plus importantes du monde.

 

Système suisse : Tu as 500 vaches mais aucune ne t'appartient. Tu gagnes de l'argent en les gardant chez toi pour un étranger "anonyme".

 

Système indien :

Tu as 2 vaches et tu les vénères.

 

Système chinois :

Tu as 2 vaches. 300 personnes les traient quotidiennement. Tu prétends avoir un taux de chômage nul, et une productivité bovine maximum. Tu exécutes le journaliste responsable de la fuite sur les chiffres réels.

 

Système flamand :

Tu as une seule vache et tu l'épouses.

 

Merci à Marie.


12:45 Écrit par ZaG | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |